SUIVEZ LES ACTUS DE L’EMAS 63!

Les actualités de l’Equipe Mobile d’Appui à la Scolarisation du Puy-de-Dôme

Année 2024

  • En février, l’EMAS 63 s’est étoffée: Marie Costes rejoint Marie Bergès et ainsi, deux référentes interviennent directement auprès des professionnels des établissements scolaires. Ce début d’année est l’occasion de faire le bilan des derniers mois: en parallèle du rapport d’activités 2022-2023, découvrez la newsletter de l’EMAS (Lettre info EMAS 0224), qui met en lumière la richesse des apports des équipes médico-sociales formant le Collectif EMAS 63!
  • Janvier: l’année 2024 s’annonce riche en partenariats constructifs: avec les services médico-sociaux du territoire autour des parcours des élèves, avec la MDPH dans le cadre du déploiement de la mission 4, et surtout et plus que jamais, avec les équipes scolaires du département du Puy-de-Dôme. 

Année 2023

  • Cet été 2023, l’EMAS a été… polyvalente! L’équipe s’est remaniée (voire notre page sur la composition de l’équipe!) et a accompli différentes missions complémentaires: 
  1. Un « coup de rétro » sur nos actions, qu’il s’agisse d’harmoniser et d’améliorer nos contenus ou de tirer de nos expériences passées des apprentissages pour l’avenir. Nous avons en particulier commencé une auto-évaluation de notre service grâce à l’appui de l’ORS et de l’IREPS, car nous bénéficions du projet EMERGENCE. 
  2. Des rencontres nous permettant d’agir à plusieurs niveaux: pour la visibilité du service, pour la mise en place de futurs partenariats, et pour poursuivre ou amorcer des actions à co-construire avec des acteurs majeurs du territoire comme le PAPEI, le CAMSP, la plateforme PCO « Pico’Cap » ou encore la nouvelle Communauté 360 du Puy-de-Dôme, dont l’EMAS est un partenaire historique. Nous avons d’ailleurs rencontré ce nouveau dispositif dans ses locaux situé au sein-même de la MDPH …et avons participé à la dernière Journée Partenariale pour la fluidité des parcours, le 27 juin.
  3. Nous avons fait le point en équipe sur les nombreuses situations sur lesquelles nous travaillons pour venir en appui des équipes scolaires de l’ensemble du département, et avons poursuivi le travail auprès des demandeurs des différents établissements. Certaines saisines ont pu être clôturées, certains enseignants s’approprient des techniques présentées et montrées en classe, d’autres constatent des améliorations ou sollicitent de nouveaux acteurs, et d’autres fixent avec nous un calendrier prévisionnel pour de futures interventions. Au programme: les signes comme stratégies pour développer la communication et soutenir le langage à l’école maternelle, la transition vers le collège pour les élèves anxieux, les adaptations scolaires en cas de surdité, l’autisme en contexte périscolaire… on ne s’arrête plus!
Le temps suspendu entre deux conférences captivantes: Stephen VON TETZCHNER répond à des questions tandis que Jane FARRALL et Helen TAINSH finalisent les derniers réglages.

…et notre équipe a également la joie d’accueillir une nouvelle référente d’intervention: elle s’appelle Marie Bergès. Nous la présenterons prochainement, mais elle est déjà opérationnelle!

 

  • En avril, le projet « Mallettes TSA 63 » prend vie et s’épanouit! En 2021-2022, l’EMAS 63 avait rejoint ce beau projet coordonné par le CRA de Clermont-Ferrand et développé grâce au réseau de services médico-sociaux experts en autisme chez l’enfant. Il s’agit de sensibiliser des établissements scolaires aux besoins des enfants autistes tout en leur prêtant une valise emplie de ressources et de matériel. Aujourd’hui, tout comme chaque service partenaire du projet, l’EMAS 63 peut mettre à disposition des mallettes en les accompagnant d’une sensibilisation menée en binôme auprès d’équipes scolaires. Cette valise a été conçue par une équipe d’experts issus des services partenaires pour que les équipes des écoles, collèges et lycées se saisissent concrètement de solutions à personnaliser. Tout en illustrant les concepts apportés en sensibilisation, chaque mallette contient une documentation efficace et surtout des outils à expérimenter avec les élèves concernés, directement à l’école. Regardez ici ou ici la vidéo de présentation de ce projet concrétisé ensemble sur notre territoire puydomois: merci au CRA Auvergne d’avoir réalisé cette vidéo à l’occasion de la Journée Internationale de Sensibilisation à l’Autisme!

→ Si vous êtes un professionnel d’établissement scolaire, vous pouvez bénéficier de l’expérience « mallette TSA »! Pour cela: 

⇒L’équipe scolaire contacte un membre du « Collectif Mallettes TSA 63 »: par exemple, l’EMAS 63 – actuellement Laure Pavier au 0473317085; 

⇒L’établissement scolaire bénéficie d’une session de sensibilisation à la scolarisation des élèves autistes et peut utiliser le contenu entier de la mallette pendant une année scolaire!

 

  • En février, notre équipe s’est rendue en Corrèze afin de visiter le DAR de Brive-La-Gaillarde. La journée a été très riche car il s’agit d’un Dispositif d’Auto-Régulation: une équipe mixte médico-sociale et scolaire, basée à l’école, permet à des enfants autistes d’être scolarisés dans leurs classes de références… mais avec un projet personnalisé qui correspond à leurs besoins. La mise en place du DAR, géré par Caroline Tronc, cheffe de service (Fondation Jacques Chirac), a permis à tous les enseignants de l’école Michel-Peyramaure d’être formés à une approche qui rend autonome et acteur de sa vie à l’école.
Le Dispositif d’Auto-Régulation (DAR) de Brive-La-Gaillarde que nous avons visité en février 2023… ici visité par Sophie Cluzel, alors Secrétaire d’Etat.

Fruit d’une collaboration entre une équipe scolaire portée par un directeur passionné et des professionnels issus du secteur du handicap formés aux approches recommandées pour l’accompagnement des enfants autistes, le DAR est un exemple de configuration pleinement inclusive. Cette approche profite à tous, car chacun apprend de manière explicite à partir de ce qui le motive, et car tous apprennent à vivre ensemble. En créant ensemble leurs solutions, professionnels de l’école et du médico-social se rejoignent et montrent comment les enfants extraordinaires peuvent devenir grands dans le milieu ordinaire!

 

 

 

L’année 2022: le RECAP’

 

  • AOUT: c’est la rentrée à l’Institut Les Gravouses! Notre équipe a présenté le travail multifacettes qu’elle a mené auprès d’une équipe ultra-motivée en collège. Il s’agit des professeurs de la SEGPA de l’établissement Saint-Joseph d’Aubière: de la mise au jour des problématiques et des leviers d’action au résultat des changements, l’EMAS 63 a appris énormément en vivant cette aventure interprofessionnelle. Nous avons donc pris plaisir à la partager avec les professionnels des Gravouses lors de la journée de pré-rentrée. Au programme: l’état des lieux pour déplacer le focus vers le système-classe, rendre les règles de vie explicites, construire et mener les apprentissages en approche-projet, motiver les élèves et développer leurs compétences psycho-sociales!

 

  • JUIN: les « ateliers de Chabreloche », ce sont des temps de sensibilisation du midi que l’EMAS 63 a partagé avec une école du bassin thiernois autour du langage des enfants. Nous avons parlé des ingrédients et des étapes du développement du langage, de l’importance de la compréhension et des composantes de la communication, pour nourrir des échanges de qualité et favoriser les progrès verbaux de tous, mais aussi dépister et compenser les troubles. Merci de la confiance qui nous a été accordée 🙂 

 

  • MAI: formation de l’EMAS 63 à l’autorégulation en milieu scolaire, par Stéphane Beaulne, et ouverte aux professionnels du Collectif EMAS 63.

Pour comprendre cette approche tournée vers l’autodétermination de tous pour des apprentissages porteurs de participation et épanouissants, rendez-vous ici et ici.

 

  • AVRIL: notre équipe finalise une intervention qu’elle mènera début mai au collège Sévigné d’Issoire. La thématique? Comprendre les besoins des élèves avec troubles des apprentissages, pour leur permettre de grandir ensemble vers l’insertion et l’épanouissement. Autrement dit, enseigner pour tous les adolescents en tenant compte des défis lancés par les « dys ». Incontournables: se rendre compte de nos différences de fonctionnements et de nos forces, mais aussi de l’importance de développer ensemble des adaptations pensées en fonction des priorités. Vers de futurs ateliers pratiques!

 

  • MARS: une intervention de l’EMAS auprès d’équipes d’ULIS à Thiers… pour comprendre la diversité des fonctionnement et développer ensemble des accompagnements qui découlent des besoins des élèves; mais aussi plusieurs sessions de sensibilisation dans notre département, pour dispenser et améliorer notre présentation du secteur médico-social aux équipes scolaires (surnommé la « jungle » médico-sociale).

 

 

Décembre 2021 à février 2022

 

L’hiver a été riche pour l’EMAS 63: après les rencontres partenariales pour l’école inclusive qui permirent de présenter les quatre missions concrètement, l’équipe a suivi une formation centrée sur la transmission de contenus au service de l’intelligence collective. En parallèle, elle a mené de nombreuses actions d’appui à l’inclusion dans le monde de l’éducation. En voici quelques exemples:

  • accompagnement d’équipes à la scolarisation d’enfants présentant un trouble du développement; 
  • sensibilisations à l’utilisation de l’analyse appliquée du comportement (ABA) pour développer la motivation; 
  • une action ciblée et menée avec Christine Montagnon, cheffe de service TDL (Institut Les Gravouses) et membre active de RECITAL 63, pour sensibiliser les infirmières scolaires de Clermont-Ferrand aux besoins des élèves avec troubles du neuro-développement (TND); 
  • appui et conseil à la pratique professionnelle à l’échelle d’enseignants, vers des classes plus flexibles, et à l’échelle de dispositifs telle que la SEGPA, pour des fonctionnements plus cohérents malgré les contraintes des systèmes. 

 

 

 

Novembre 2021

 

 

  • Nous nous sommes rendues au Lycée Godefroy de Bouillon de Clermont-Ferrand afin de sensibiliser un grand nombre d’enseignants très attentifs aux besoins des jeunes présentant un trouble du neurodéveloppement touchant le langage, les apprentissages, la motricité ou encore l’attention et les fonctions exécutives. Quelle chance: notre professionnelle était accompagnée par Vanessa Pongérard, neuropsychologue au SESSAD Victor Duruy « Troubles des Apprentissages » (PEP 63), et membre de notre Collectif EMAS 63!

 

 

 

 

Thème : Overlay par Kaira. L'EMAS 63, le médico-social qui vient aux équipes scolaires
Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes